Ce qu’il faut retenir sur l’isolation d’une toiture plate

Une toiture plate offre des avantages considérables surtout si vous faites attention à son isolation. Quelques points peuvent être pris en compte avant même de lancer les travaux. De cette manière, vous allez pouvoir profiter de plus de confort au quotidien. Tout dépend du type de toiture dont vous disposez ainsi que le matériau isolant que vous choisirez.

Le cas d’un toit froid

Votre toiture plate est dite froide quand l’isolant se pose en dessous de la volige de votre toit. La couverture en elle-même n’est pas chauffée depuis l’espace qu’elle couvre. Votre toit peut alors se retrouver exposé à toutes les variations climatiques. Cela peut avoir un impact sur la durée de vie du toit, mais aussi l’isolation.

La laine de verre est la plus utilisée pour ce type de rénovation. Sinon, vous pouvez toujours opter pour la laine de roche. Le matériau se pose directement au niveau des poutres et de la volige. Il est conseillé de réaliser un faux plafond en bois si vous avez un revêtement en béton. L’isolant peut alors se poser directement à travers l’élément fraichement créé. De cette manière, vous obtiendrez un bon résultat pour l’isolation de votre toit.

Qu’en est-il de la toiture chaude ?

Ici, le matériau isolant sera directement posé au-dessus de la structure de votre toiture. Vous obtiendrez une bonne protection du toit à la fin des travaux. De plus, vous aurez droit à un meilleur niveau de confort à l’intérieur et pendant de longues années. Normalement, le chauffage du toit se fera de manière progressive au niveau de l’espace en dessous.

Le matériau isolant sera à l’abri des variations de température avec une isolation chaude. La structure subira alors moins de dilatation et de contraction. De plus, vous n’aurez aucun souci à vous faire sur son étanchéité, peu importe les conditions climatiques.

Notez que les travaux nécessitent la pose d’une couche de pare-vapeur. Celle-ci vous évitera des problèmes d’humidité qui pourront détériorer rapidement le matériau. En tout cas, vous pouvez marcher tranquillement sur le toit avec ce type d’isolation.

L’isolation pour une toiture isolée

Cette dernière option est principalement réalisée pour rénover un recouvrement existant que vous ne souhaitez pas remplacer. Le matériau isolant vient se poser directement au-dessus de la couche d’étanchéité. De plus, le revêtement de la toiture agira comme barrage de l’eau.

Vous aurez droit à une bonne étanchéité avec ce type d’isolation. Vous pouvez parfaitement utiliser des panneaux XPS pour profiter d’un meilleur résultat. Ces isolants sont normalement recouverts d’une matière de ballast tel que du gravier. Cela permet de garder le matériau isolant à sa place pendant de longues années.

En tout cas, vous pouvez compter sur la facilité des travaux ainsi que la fiabilité du résultat. Vous obtiendrez même un écran de pare-vapeur supplémentaire. Il suffit de vérifier le poids apporter par la couche de ballast et vous n’aurez aucun souci à l’avenir.

Prenez le temps de bien choisir l’isolant

Différents matériaux peuvent être proposés pour assurer l’isolation de votre toit plat. Vous éviterez les mauvaises surprises si vous ne vous précipitez pas dans votre choix. Vous pouvez alors miser sur des panneaux XPS qui sont rigides et résistent bien à la compression. Il y a en outre le polyuréthane qui peut vous offrir une performance indiscutable. Cela est aussi valable pour les panneaux PIR. D’un autre côté, le polystyrène expansé résiste plus à l’humidité.

Vous pouvez aussi miser sur de la laine minérale si vous optez pour une toiture froide. Il suffit alors de faire un choix entre la laine de roche et la laine de verre qui peuvent toutes afficher de la flexibilité. En tout cas, il est important de déterminer le budget dont vous disposez avant de chercher un isolant.

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.